fbpx

Hey !  On se retrouve pour la troisième partie concernant la Fourbure ! Il sagit du témoignage de Clara, que je remercie pour son implication dans ces articles et toutes les informations qu’elle a pu m’apporter !

Je n’en dit pas plus, je vous laisse sur ces mots 🙂 

Tequila

Tequila le jour de son arrivée le 6 septembre 2017

Tequila est arrivée chez moi le mercredi 6 septembre 2017 parce que j’avais besoin d’un cheval ou d’ un poney pour tenir compagnie à ma jument Irma assez rapidement. Après plusieurs semaines de recherches, une amie m’a montré une annonce d’une ponette à donner. D’après l’annonce et les photos il n’y avait aucun signe d’une pathologie quelconque mis à part le fait qu’elle a eu un déchirement des ligaments qui n’a pas été soigné. Après avoir demandé l’avis d’une autre amie qui connait bien les chevaux (Marylise qui tient la Boutique d’Epona) sur cette ponette, j’ai décidé de contacter le couple de propriétaires.

C’est donc à ce moment que ma mère est intervenue puisque je travaillais loin de chez moi à cette période. Elle a convenu d’un rendez-vous avec ce couple pour aller chercher cette fameuse ponette. Quelques jours après, elle est allée chercher Tequila, avec mes neveux. C’est en rencontrant ce gentil couple que nous en avons appris un peu plus sur elle. Donc c’est une ponette de 10 ans (en 2017), sans papiers, qui aurait fait du club et dont son véritable propriétaire l’aurait mise en pension chez ce couple et aurait fini par leur donner puisqu’il ne payait plus et ne voulait plus de Tequila. Ne pouvant pas subvenir à ses besoins, ils ont donc décidé de la donner.

Tequila et Irma

 

L’arrivée de Tequila s’est très bien passée, Irma l’a acceptée aussitôt et elles sont devenues

 inséparables. Ce n’est seulement que quelques jours après que je l’ai rencontré réellement en venant passer le weekend chez mes parents, là où sont mes juments. Tequila est une ponette très gentille, câline et attachante. Elle est adorable avec mes neveux (de maintenant 8 ans et 6 ans). Ce n’est qu’au bout de plusieurs mois que j’ai découvert son caractère têtu de poney !

Plusieurs mois ont passé et j’ai commencé à m’inquiéter sur son état parce qu’elle passait beaucoup de temps couchée et elle avait beaucoup de mal à marcher. Au départ, j’ai mis ça sur le compte de sa blessure non soignée par son ancien propriétaire. Ses pieds étaient longs et j’ai contacté un maréchal qui est venu lui tailler tout ça. Suite à son passage, nous avions déterminés qu’elle avait un pied fourbu. Après quelques temps, elle n’allait toujours pas mieux et la mère d’une amie qui est masseuse équin est passée la voir et là, le coup de massue est tombé … Tequila est fourbu des quatre pieds avec phalanges déplacées, elle est à la limite de l’euthanasie. Même si j’ai étudié et travaillé dans les chevaux, je connaissais cette maladie seulement de nom et je ne savais pas reconnaître un cas.

Suite à cette annonce, en quelques jours j’ai mis en place un rendez-vous avec une vétérinaire spécialiste des chevaux et j’ai de nouveau contacté le maréchal qui était déjà venu. Finalement, puisqu’il ne répondait pas, j’ai tenté d’en contacter d’autres, sans réponses … Finalement un maréchal accepte de venir et le rendez-vous vétérinaire est fixé, verdict : crise de fourbure chronique dans les quatre pieds. Donc, diète avec seulement du foin et de l’eau pendant une semaine et anti-inflammatoire 1 fois/jours pendant 4 jours. Des radios des antérieurs sont faites pour le maréchal. Petite surprise, Tequila en plus de la fourbure a toute une partie de ses os de l’antérieur droit soudée par l’arthrose due à son déchirement des ligaments non soigné. Donc elle ne peut pas plier sa jambe du pied jusqu’au boulet, mais rien de très gênant.

Radio antérieur gauche
Radio antérieur droit

Le maréchal est passé pendant cette semaine de diète, la séance a été compliquée dû à la douleur de la fourbure mais le parage est fait. En plus de ça, j’ai appris beaucoup de chose pendant ce rendez-vous! Un suivi régulier et mis en place tous les deux mois. Deux mois après, le maréchal est revenu, il pu constater que le premier parage avait déjà fait beaucoup de bien. Pendant cette période j’ai trouvé un « traitement » à base de plantes, essentiellement pour détoxifier le sang et améliorer la circulation.

Fin avril début mai 2019 Tequila a fait une très grosse crise de fourbure malgré tous les soins, les suivis, son traitement aux plantes quotidien qui lui a été très bénéfique et la prévention que j’ai faite. Elle avait beaucoup maigrit et passait plus de temps couchée que debout. Donc la vétérinaire lui a prescrit un traitement plus lourd et toujours suivie par le maréchal. Tequila s’est remise de sa crise seulement

Tequila au box

en septembre 2019.

 

Maintenant, au bout de bientôt trois ans et beaucoup de doutes et craintes, elle va beaucoup mieux. La fourbure est moins présente et parfois il lui arrive même de galoper et faire des sauts avec ses copines ! Le suivi du maréchal est passé à tous les trois mois avec un parage normal et non particulier à cette maladie. Mais la maladie étant chronique à vie, la surveillance de la moindre petite crise doit toujours être la même qu’au tout début, surtout au printemps et à l’automne.

Je me suis accrochée pour elle car à plusieurs reprises j’ai cru que j’allais la perdre. C’est pas un maladie simple à gérer. Il faut être là pour son cheval et l’aider du mieux qu’on peut. Tequila a une volonté de vivre incroyable ! Ça fait y fait beaucoup aussi chez le cheval fourbu. Pendant une grosse crise Tequila s’est déjà échappée, (chose que maintenant elle me fait systématiquement, elle trouve toujours un moyen pour y arriver) de son son box pour rejoindre ces copines et manger de l’herbe… Toutes les personnes qui la connaissent et qui connaissent cette maladie, sont toujours surpris, elle dégage que du positif, elle est adorable et forte. Même son maréchal qui vient depuis bientôt 3 ans en est toujours surpris ! Tequila est une guerrière ! Malgré tout ce qu’elle a parcours elle garde va volonté de vivre, c’est le plus important ! Ça aide énormément  à tenir !

Tequila début du printemps 2020

 

Maintenant, au bout de bientôt trois ans et beaucoup de doutes et craintes, elle va beaucoup mieux. La fourbure est moins présente et parfois il lui arrive même de galoper et faire des sauts avec ses copines ! Le suivi du maréchal est passé à tous les trois mois avec un parage normal et non particulier à cette maladie. Mais la maladie étant chronique à vie, la surveillance de la moindre petite crise doit toujours être la même qu’au tout début, surtout au printemps et à l’automne.

 

 

Si vous vous situez en Normandie le maréchal de Clara à accepté que je vous communique ses coordonnées :

Simon PETITPAS

Maréchal – Ferrant

06 16 79 63 45

14290 FAMILLLY

Il a suivi et s’est occupé de nombreux chevaux, poneys atteint de fourbure, dont certains avaient la troisième phalange qui avait percé la sole.

 

Vous aussi vous voulez, comme Clara nous faire part de vos témoignages ? M’envoyez les moi par mail à contact@laboutique-epona.fr, il vous suffit de me faire parvenir un document type Word avec photos et explications, qu’il s’ agit de la Fourbure ou non se sera un plaisir ! Et de préciser dans l’objet du mail : Mon Témoignage 

Et pour clôturer, cette  série d’articles je vous ai fait une vidéo sur la chaîne YouTube de la boutique ! Qui regroupe les 3 articles et le témoignage avec une analyse des photos et de jolies images de la belle Tequila ! Encore Merci à toi Clara et on vous souhaite le meilleur !

Les autres articles : 

La Fourbure – partie I & La Fourbure – partie II

 

La Fourbure – Partie III – Témoignage
Étiqueté avec :                

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *